Les gros bolides dans la dernière ligne droite

Deux des plus grands monuments du football africain ont pris un nouveau rendez-vous avec l’histoire en s’offrant une place en finale de la Ligue des champions de la CAF, ce mardi 23 octobre à l’occasion des demi-finales retour. L’Espérance de Tunis s’est offert un happy endchez elle après une rencontre en mode alternatif, alors que l’ES Sétif n’était pas loin de jouer un mauvais tour à Al Ahly dans les derniers instants.

Espérance de Tunis 4-2 Primeiro de Agosto (4-3 score cumulé)

Stade olympique de Radès, 23 octobre

Buts : Youssef Belaili (16′ s.p.), Mohamed Ali Yaakoubi (27′), Haythem Jouini (73′), Anice Badri (85′) pour l’Espérance de Tunis ; Geraldo (8′), Mongo Bokamba (64′) pour Primeiro de Agosto

L’Espérance de Tunis a fait passer ses supporters par toutes les émotions avant de décrocher sa qualification pour la dernière ligne droite de la C1 du Continent Mère. Battus 1-0 à l’aller par Primeiro de Agosto, les Sang et Or ont été cueillis à froid après huit minutes avant de revenir au score sur penalty, et de prendre une première fois l’avantage dans une ambiance des grands soirs. Le scénario du premier acte se répétait cependant avec une égalisation peu après l’heure de jeu, malgré la domination locale.

Tout était à refaire sous une pression de moins en moins soutenable. Les Tunisiens reprenaient finalement l’avance, avant de voir Anice Badri délivrer le stade olympique de Radès dans les dernières minutes, et offrir à l’Espérance sa première finale de Ligue des champions depuis six ans.

  • L’Espérance de Tunis impose sa loi in extremis à Primeiro de Agosto
  • Al Ahly a souffert plus que prévu pour avoir le dernier mot sur l’ES Sétif
  • Les deux clubs se retrouveront en finale de la Ligue des champions de la CAF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *