A l’initiative de la Direction d’appui à l’enseignement privé et du partenariat (DAEPP), un Atelier de travail portant sur le nouveau cadre régulateur du système d’accréditation des écoles de la République se tient du 1er au 3 octobre à l’hôtel Decameron. Directeurs techniques et départementaux, cadres du bureau central et des services déconcentrés du ministère participent à cette rencontre d’importance autour d’un élément clé de la gouvernance du secteur de l’éducation : l’accréditation des écoles privées.

Il s’agit pour l’essentiel, après discussions, de procéder à la validation de trois documents clés :

1. l’énoncé de politique en matière d’accréditation des écoles privées

2. le manuel de gestion de l’accréditation

3. et le guide pratique de l’accréditation

Ces documents, élaborés par la DAEPP avec l’appui du Consultant Roller St Pierre, doivent servir de cadre de référence pour les nouvelles orientations en matière d’accréditation des écoles privées.

Pour le directeur de la DAEPP, Volvick Germain Charles, il s’agit d’envoyer un signal clair à tous les acteurs en ce qui concerne la régulation du secteur privé de l’éducation pour la reprise en main de la gouvernance du secteur de l’éducation. L’accréditation va être totalement décentralisée, selon le directeur Charles. Les codes des écoles, les types de licence, le renouvellement de la licence, l’accompagnement des écoles aux normes seront assurés par les Directions départementales d’éducation, a-t-il précisé.

Prenant la parole au nom du Directeur général, Dr Meniol Jeune, et du Ministre Pierre Josué Agénor CADET, le coordonnateur du Pôle appui, Denès Metellus, a insisté sur l’importance de cet Atelier pour l’amélioration de la gouvernance du secteur. L’avenir de l’école en dépend car, la qualité de l’éducation passe par un meilleur contrôle des écoles de la République, selon lui, d’où l’importance de l’accréditation des écoles privées.

Pour cette première journée de travail, les débats riches et instructifs ont notamment porté sur la problématique de l’accréditation et de la classification des écoles ainsi que la clarification du concept école non publique versus école privée, au-delà des débats de fonds sur les documents présentés aux participants.

Notons aussi la présence à Cet Atelier de deux inspecteurs généraux, MM. Delima CHERY et Gustave JOSEPH, et le coordonnateur de l’unité de coordination des DDE, Hérold Latortue.

Bureau de communication/MENFP