Haïti – Tourisme : Vers la mise en valeur des points d’eau à caractère sacré

Vendredi, dans le cadre du projet de réhabilitation et de mise en valeur des points d’eau à caractère sacré en Haïti, le Bureau National d’Ethnologie (BNE) a organisé une mission d’évaluation dans le Département du Nord.
Conduite par Erol Josué, la délégation a visité différents sites dont la Source puante, le bassin Saint-Jacques, et le bassin Waka afin de poursuivre le processus de patrimonialisation de ces lieux mystiques et thérapeutiques et sauvegarder et de mettre en valeur les joyaux du patrimoine culturel immatériel d’Haïti.

La délégation s’est d’abord rendue dans la Plaine du Nord afin d’évaluer le bassin Saint Jacques, un haut lieu de pèlerinage très fréquenté pour ses bienfaits guérisseurs et aussi connu pour « attirer la chance et la réussite ». Toutefois, vu le mauvais état du site, la délégation a estimé qu’une prise de conscience collective était nécessaire autour de son fonctionnement.

La délégation s’est rendue par la suite dans la commune de Port-Margot visiter le bassin Waka, caché au tréfonds de la voute d’une montagne verdoyante. Ce point d’eau qui était fréquenté, selon les dires des habitants de la localité, par les amérindiens, est encore visité aujourd’hui pour sa beauté spectaculaire par des touristes nationaux et internationaux en quête de guérison…

Samedi, le travail s’est poursuivi dans la commune de Milot par une exploration du site du Palais Sans-Soucis et du bassin Diamant.

Le BNE se donne comme objectif de transformer ces points d’eau à caractère sacré, en autant de destinations touristiques.

HL/ HaïtiLibre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *