Haïti : La 8e section rurale de la commune de Bainet dotée d’un Centre d’opération d’urgence local

Les responsables de l’Association de techniciens pour la promotion de l’agriculture et la protection de l’environnement du Sud-Est (ATEPASE), de Diakonie Katastrophenhilfe et du Comité départemental de gestion des risques et des désastres (CDGRD) du Sud-Est, ont procédé à l’inauguration d’un bâtiment flambant neuf devant loger le Centre d’opération d’urgence local (COUL) dans la 8e section des Orangers, à Bainet. La cérémonie a eu lieu, mardi 16 octobre 2018, en présence entre autres des autorités locales, des notables, des représentants des organisations ainsi que des membres de la Protection civile.

Après le département du Nord-Ouest, il s’agit du deuxième Centre d’opération d’urgence local (COUL), implanté dans le pays, et le premier bâtiment du genre dont une des 50 sections rurales du département du Sud-Est a pu bénéficier.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un projet de renforcement de capacité de réponses des acteurs locaux afin de mieux faire face et répondre aux catastrophes dans la commune de Bainet. Financé par l’organisation humanitaire, la Diakonie Katastrophenhilfe à hauteur de 65 mille dollars américains, la construction du bâtiment du COUL de la 8e section des Orangers a été exécutée par l’ATEPASE.

Réputée pour être l’un des greniers du département du Sud-Est, en raison de ses potentialités agricoles, la commune de Bainet, vu sa position géographique, est l’une des communes de la région où les infrastructures routières sont quasiment inexistantes. Cette région est composée de 9 sections communales, tandis que celles-ci n’ont que les rivières comme intersection. Pendant les périodes pluvieuses, surtout quand les rivières sont en crue, la communication est complètement inaccessible avec le reste du centre-ville de Bainet.

« L’instauration du nouveau bâtiment du COUL dans la section des Orangers est un pas important non seulement pour le développement de la zone, mais également est un outil nécessaire dont les autorités locales, les brigadiers de la Protection civile locale et la communauté orangeoise avaient grand besoin, il y a belle lurette, pour venir en aide à la population en situation d’urgence, particulièrement durant les périodes des catastrophes », a déclaré M. Bigot Jean Perez, coordonnateur de CASEC de ladite section.

La cérémonie inaugurale de ce nouveau bâtiment du COUL a été l’occasion pour Ronald Délice, coordonnateur technique département de la Protection civile (DPC) du Sud-Est, de présenter à l’assistance le fonctionnement du Système national de gestion des risques et des désastres, les différentes alertes ainsi que leur importance en situation de catastrophe. Par ailleurs, il a salué les efforts déployés par les responsables d’ATEPASE et de Diakonie Katastrophenhilfe qui ont conjugué leurs forces à la réalisation de cet ouvrage. « La mise en place du COUL de Bainet va faciliter une meilleure coordination avec les autorités locales et tout le personnel de la Protection civile en cas d’urgence » a déclaré M. Délice, demandant à la communauté orangeoise de faire une bonne gestion de ce nouveau bâtiment.

« Cette construction, qui devait durer six mois, a été réalisée sur période de deux ans, à cause des difficultés rencontrées liées à l’inaccessibilité des routes pour transporter le matériel et les matériaux, lors des saisons pluvieuses, entre autres », souligne l’agronome Joël Pierre, responsable de finances au sein de l’ATEPASE. Pour sa part, en présentant les différentes phases du projet, l’agronome Desvallon Francis a indiqué que ce bâtiment répond aux normes internationales de construction, précisant que ce COUL sera doté de matériel et d’équipements sous peu, permettant son bon fonctionnement.

Dans le cadre du projet, une salle d’opération, deux dortoirs pouvant accueillir hommes et femmes, une cuisine et un réflectoir, un bureau du CASEC, un entrepôt, une citerne sont construits.

Claudy Bélizaire claudyb15@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *