Sud-Est-Social: Fanm Deside a lancé officiellement son projet de consolider les femmes haïtiennes dans le Sud-Est du pays

Suite à la célébration du 30e anniversaire de l’organisme Fanm Deside le 22 mars dernier, ce dit-organisme a lancé officiellement son projet titré : << Consolider le Leadership Collectif des Femmes aux Processus Démocratiques en Haïti>>, en la salle de conférence de la Mairie de Jacmel, le mardi 9 Avril 2019 à 10hr am.

Lors du lancement de ce projet, plusieurs personnalités ont été présentes dont Mme Marie-Ange NOËL, Coordonnatrice de ladite institution et Ludgine DAUPHIN, Chargée de communication de Fanm Deside, entre autres Achille LAGUERRE, ASEC de Bas Cap-Rouge, Me Jeudanie SAMEDI, Directrice du Bureau du Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes (MCFDF) dans le Sud-Est, Lourdie CÉSAR, Maire adjoint de Jacmel, Marie Yolaine PHILLIPEAUX, Maire Titulaire de La Vallée de Jacmel, Gueslin FAUSTIN, Président de la Fédération des Associations de Défense des Consommateurs du Sud-Est (FADECSE) et Annette DUBREUZE, Représentante des groupes alliés de ce projet.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’implication totale des femmes haïtiennes aux choses publiques, notamment celles du département du Sud-Est.

Dans sa mise en contexte, Mme Marie-Ange NOËL a fait savoir que les grandes décisions de notre chère Haïti ne doivent pas prendre en l’absence de nos femmes. Car elles ont leur partition à jouer au bonheur de ce peuple tant méprisé, maltraité par nos soi-disant dirigeants. Elle a souligné que la présence des femmes haïtiennes est vraiment minoritaire ( 3 Députées, 1 Sénatrice) au sein du Pouvoir Législatif.

Réagissant en la circonstance, Me Jeudanie SAMEDI se dit être satisfaite des travaux effectués par l’organisme Fanm Deside et en profite pour promettre aux responsables de cet organisme que le MCFDF sera à leurs côtés afin qu’elles mènent à bien leur mission.

Ludgine DAUPHIN, chargée de communication de Fanm Deside, a présenté de façon détaillée les différentes phases de ce projet, tout en expliquant comment Fanm Deside va s’organiser pour que l’implémentation de ce dit-projet soit efficace et efficiente.

Ce projet est financé par les Fonds des Nations Unies pour la Démocratie (FNUD) à hauteur de 120, 000 USD. Le décaissement de ce montant se fera en deux tranches égales. D’autant plus, il y aura d’autres lancements dans les autres communes ( Bainet, Belle-Anse) affectées par ce projet. NB : La durée de ce projet est de 24 mois.

Au terme de ce projet, plusieurs résultats sont attendus dont la conscientisation des communautés concernées sur l’enjeu véritable de la participation systématique des femmes et implication des publics cibles à la vie démocratique, l’autonomisation économique des femmes est renforcée par un système de restauration communautaire, un moulin à Bainet, un élevage caprin à Belle-Anse et le débat départemental sur l’égalité entre les genres s’est intensifié par l’action des femmes et l’implication des hommes.

Concernant les résultats attendus, 150 personnes par commune bénéficieront d’une formation sur l’égalité entre les sexes, la mise en place de 10 conseils communautaires et la rédaction d’un manuel de travail social communautaire axé l’égalité entre les sexes.

À noter que les partenaires de mis en œuvre de ce projet sont l’Association des Femmes Combattantes pour le Développement du Sud-Est (AFECDESE), la Mairie de Jacmel avec laquelle Fanm Deside entretient de très bonnes relations pendant de longues années et l’Association des Journalistes du Sud-Est (AJSE).

Source RRI / Wilbert ALEXIS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *