Vers la transformation du carnaval 2019 de Jacmel en un véritable business

Le Bureau du carnaval de Jacmel, une structure de la mairie de ladite commune, a procédé au lancement officiel de la 27e édition du carnaval de Jacmel le dimanche 13 janvier 2019. En présence, entre autres, de Jean Michel Lapin, ministre de la Culture et de la Communication, de Marky Kessa, maire titulaire de Jacmel et son assesseur Lourdie César, des directeurs et directrices des institutions étatiques déconcentrées, des opérateurs culturels, des artistes et artisans, des représentants de groupes mascarades et musicaux.

« Kanaval rekonsilyasyon, yon lòt Jakmèl posib », c’est autour du thème que la fête la plus populaire en Haïti va se dérouler dans la métropole du Sud-Est.

Dans le cadre d’un programme de gouvernance culturelle et touristique mis en œuvre par la mairie de Jacmel, M. Jim Jacob Pierre, directeur des affaires culturelles de ladite structure, a fait savoir que ledit programme charrie une vision très ambitieuse. La formation des écoliers sur l’art, l’importance de la culture et les patrimoines matériels et immatériels.

Dans cette perspective, le bureau du carnaval entend faire de la 27e édition une expérience pilote, en élaborant une programmation enrichissante et diversifiée. Les responsables dudit bureau lancent un appel à la participation de tous les secteurs afin d’atteindre les objectifs escomptés.

À l’instar de certaines villes des États-Unis, dont New York, M. Yrvelt Chéry, coordonnateur du bureau du carnaval, dit avoir instauré dans le carnaval de Jacmel cette année une sorte de médaillon qui est un produit commercial fictif pouvant donner accès aux acteurs d’honorer des contrats avec la mairie de Jacmel, notamment dans le cadre de l’organisation des festivités. Un décret communal sera bientôt publié pour transformer ce médaillon en produit vendable au nom de la mairie pouvant générer des fonds.

Fixé au prix de deux mille cinq cents gourdes, ce médaillon fictif sera produit et géré par une firme privée, pour être distribué et vendu en accord avec les autorités municipales de Jacmel.

« Pour avoir accès au parcours du carnaval de Jacmel cette année, chaque entreprise, institution, artisan, groupe de mascarades et musical, entre autres, doit se procurer un médaillon », précise M. Chéry.

Cette stratégie vise à rentabiliser et rationaliser les événements sociaux de Jacmel afin de faire du carnaval de Jacmel maintenant un business social.

Outre la nouvelle touche baptisée « Médaillon » apportée par le Bureau du carnaval de Jacmel, M. Yrvelt Chéry a annoncé l’organisations une tombola qui offrira l’opportunité aux grands gagnants de bénéficier de plusieurs primes, dont une voiture à la fin du carnaval.

Contrairement aux années précédentes, le carnaval national de Jacmel, prévu le 24 février, s’étendra sur trois jours, allant du vendredi 22 au dimanche 24 février. Cette nouveauté va faciliter les touristes et visiteurs à avoir plus de temps pour vivre l’ambiance, prendre le bain de foule et déguster la gastronomie locale, ce qui aura aussi une portée économique pour les opérateurs.

Par ailleurs, ce changement opéré joue un rôle de décongestionnement sur le parcours en permettant à plus d’acteurs d’extérioriser leurs talents artistiques sur le parcours du carnaval de Jacmel.

Pour l’organisation de la 27e édition de cette manifestation, le bureau du carnaval a élaboré un budget prévisionnel d’environ cent millions de gourdes.

Pour le premier jour des exercices, plusieurs groupes de mascarades ont été au rendez-vous sur le parcours, tandis qu’une bande à pied regroupant les différents maestros a investi les rues ainsi que le DJ connu sous le nom de « BLS sound » et Hot Men, un groupe musical de tendance rap.

Claudy Bélizaire claudyb15@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *