Jacmel : Les activités de la Direction Départementale de l’Éducation du Sud-Est paralysées par un groupe d’enseignants

Suite aux différentes difficultés auxquelles le système éducation est confronté dans le département du Sud-Et, plusieurs dizaines d’enseignants dans la région, notamment ceux issus du programme de Scolarisation Universelle Gratuite et Obligatoire (PSUGO) ont manifesté leur mécontentement contre les responsables de la direction départementale d’éducation du Sud’Est. Ils réclament du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP) le paiement de plusieurs mois de salaire.

Ce mouvement de protestation organisé par les enseignants a paralysé le fonctionnement de la direction départementale de l’éducation du Sud’Est, ce jeudi 24 janvier 2019.  Cette situation est survenue après plusieurs revendications menées par les enseignants(es) de certaines écoles publiques dans le département du Sud’Est qui n’ont rien fait pour apporter une solution à ce problème.

Selon certains  enseignants l’objectif de cette démarche est de forcer les autorités de l’éducation du pays particulièrement celles du Sud’Est à prendre les mesures nécessaires afin de régulariser les conditions de travail des enseignants du programme PSUGO, PRONEC, et d’autres enseignants depuis plusieurs années. Alors que beaucoup d’entre eux ont une lettre de nomination en main.

Soulignons que ces deux programmes précités ont vu le jour sur le mandat du président Michel MARTELLY. Ils avaient pour mission de renforcer le système éducatif et d’aider beaucoup plus d’enfants en situation vulnérable à avoir accès à l’éducation.

Source: RRI / Junior Gabyto PIERRE LOUIS,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *