À Jacmel le vol de motocyclettes, un grand défi à relever !

Lors d’une interview accordée à la salle de rédaction de la Radio Repère des Îles, 106.5 FM stéréo, ce lundi 14 janvier 2019 à 12hr pm, M. Andris EXANTUS président du syndicat des chauffeurs taxis-motos a présenté les difficultés auxquelles sont confrontées ses collègues et amis de travail en ce début de l’année, concernant le vol de motocyclettes.

Dans son intervention, M. EXANTUS a fait savoir que le vol de motocyclettes continue de prendre de l’ampleur à travers la commune de Jacmel où plusieurs de ses collègues de travail sont victimes de cette pénible situation. Ce qui pis est, bon nombre d’entre eux sont des pères de famille.

Face à cette pénible et douloureuse situation, il invite toutes les personnes évoluant dans ce secteur à se mettre en faisceau pour dénoncer énergiquement ce fléau. Tout récemment M. Fabrice à été victime d’un cas pareil à la Rue Pétion. Ce dernier a déjà créé la peur, la crainte chez lui. De ce fait, le visage du Président décèle sans doute la plus profonde inquiétude à ce sujet. A noter que son nom figure parmi les victimes.

Par ailleurs, en observant la gravité de ce cas, M. EXANTUS en a profité pour faire un appel au secours aux différentes autorités, policières et judiciaires, en terme de franche collaboration en vue de pallier ce problème récurrent.

Selon certaines informations qu’il a reçues auprès de quelques de ses proches, les gens utilisent le processus de démolition après le vol juste avant de vendre certaines pièces à d’autres personnes vivant à Anse-à-Pitres. Ce processus a, enfin, débouché sur un marché trans-communal entre la commune de Jacmel et la commune d’Anse-à-Pitre. << Doubl Kle, delòk tèt moto>> sont quelques-uns des trucs utilisés par les présumés voleurs.

Toutefois, dans le cadre de son acharné combat visant à ce que les taxieurs se regroupent en équipe afin d’effectuer un travail avec plus de professionnalisme et légal sans compter de redorer le blason, M. Andris EXANTUS veut que chaque Chauffeur ait particulièrement un permis de conduire, voire répondre aux exigences faites par la Direction de la Police Administrative dans le Sud-Est du pays.
Source: RRI / Alexis Wilbert

Une pensée sur “À Jacmel le vol de motocyclettes, un grand défi à relever !

  • 15 janvier 2019 à 3 h 43 min
    Permalink

    Alors ce qui parait bizarre là-dans C’est que les motos Sont volés par des autres taxieurs. En effet, trop de motocyclettes sans plaque cause un problème d’identification particulierement À Jacmel et dans tout le pays.
    De ce fait, S’ils ONT trouvé necessaire de mettre un terme À cette pratique de vol ce serait Pas pour la reputation de la Ville de Jacmel.

    Répondre

Répondre à JEUDI Dody Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *